Renault entame une expérimentation publique avec des véhicules autonomes

Renault entame une expérimentation publique avec des véhicules autonomes

Pour ce faire, deux véhicules tourneront sur le campus entre 11 et 18h. Un prototype de Zoé Cab a été aménagé avec un poste pour l’opérateur de sécurité, isolé du reste de l’habitacle, mais qui n’interviendra, on suppose, qu’en cas de besoin. Le second possède une cabine réaménagée avec un siège passager avant dos à la route, face à face avec d’autres passagers dans le cadre d’un service de mobilité partagée. Grâce à une application smartphone spécifique à l’expérimentation, l’utilisateur peut appeler un véhicule en temps réel ou le réserver. Il indique son point de départ, sa destination et le nombre passagers.

L’objectif de cette expérimentation est de tester ce service de mobilité à la demande au niveau technique, ainsi qu’au niveau de son acceptabilité et appropriation par les clients finaux pour leurs déplacements du quotidien. En effet, à la fin de l’expérimentation, les panélistes seront invités à partager leurs sentiments quant au service proposé, l’application mobile de réservation, le confort des véhicules et les services embarqués proposés.

Notre sélection vidéo