Mons: les pompiers manifestent contre le règlement de travail

Les pompiers protestent.
Les pompiers protestent. - N.Z.

Les pompiers de La Louvière avaient été les premiers à agir mardi soir. Leurs collègues de Mons avaient embrayé mercredi. Deux jours plus tard, une autre équipe a fait de même, par solidarité : « Il est important que chaque équipe montre son soutien et son mécontentement. On voulait aussi et surtout montrer aux autorités que ça ne va pas et qu’on est là » explique un membre de l’équipe 3 (il y en a 4 à la caserne de Mons). Celui-ci ne souhaite pas être identifié, ce qui témoigne d’un certain malaise.

Comme leurs collègues, les membres de l’équipe 3 s’indignent du nouveau règlement de travail pour lequel les négociations officielles débutent ce lundi : « Il faut savoir qu’on fonctionne en 2x12h, c’est quelque chose qui est déjà excessivement pénible physiquement et moralement. Quand on fait 12h, on a peut-être besoin de nos deux jours pour encaisser ce qu’on a vu. Et parfois, on finit une garde, on doit suivre une formation ou faire une petite nuitée de service parce qu’on n’est pas assez… Dans le règlement de travail, ils ne nous proposent que 10 % de la possibilité de l’effectif pour les congés. C’est-à-dire que sur 30 hommes, 3 congés. Donc il va y avoir de longues périodes sans pouvoir se reposer pour certains agents. »

Les hommes du feu pointent d’autres revendications : « Il y a les exercices au soir, on rajoute des heures de formation, on retire des heures de congés… ce n’est pas possible. Il n’y a jamais eu autant de blessés et de véhicules cassés que ces deux dernières années. Et ça, c’est sans équivoque. »

À suivre ce lundi.

Notre sélection vidéo