524 patients ont pu sauver leur fertilité grâce à l’oncofreezing: «Renoncer à votre désir d’avoir un enfant est un double cauchemar»

La décision de Maggie De Block a bénéficié à plus de 500 patients.
La décision de Maggie De Block a bénéficié à plus de 500 patients. - Photo News

Sur les 524 patients qui ont bénéficié de l’oncofreezing en 2018, on comptait 177 femmes et 347 hommes. Il s’agit de patients atteints d’un cancer qui ont dû subir un traitement lourd  : chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie ou une combinaison de ces traitements.

La plupart d’entre eux étaient atteints d’affections hématologiques malignes, comme la leucémie ou un lymphome. Les autres affections courantes étaient le cancer du sein et le cancer des testicules. « L’annonce d’un diagnostic de cancer est une épreuve terriblement lourde à vivre. Si en plus, on vous annonce que vous devrez renoncer à votre désir d’avoir un jour un enfant, c’est un double cauchemar », explique la ministre De Block.

►► Trois nouveaux groupes pourront en bénéficier

►► Sans remboursement, ce serait très cher  !

►► Voici la liste des centres où l’on peut pratiquer l’oncofreezing

Notre sélection vidéo