Le nouveau système des allocations familiales arrive en janvier: une «faille» fait craindre la possibilité de fraude

Le nouveau système est plus avantageux pour les orphelins.
Le nouveau système est plus avantageux pour les orphelins. - Isopix

Que le législateur soit attentif à la situation d’enfants orphelins, d’autres qui ne sont reconnus que par un seul parent ou encore de la progéniture de familles monoparentales, cela est tout sauf scandaleux. Les majorations prévues sont donc applaudies des deux mains par les travailleurs du secteur.

Avec un bémol malgré tout. « Cette disposition n’a jusqu’à présent guère fait parler d’elle, mais elle peut pourtant avoir un effet assez « pervers », qui n’a pas été suffisamment évalué », disent ces travailleurs. « Il s’agit d’un nouveau supplément, prévu à l’article 15 du Décret du 8 février 2018. Cette majoration de 50 % du montant de l’allocation de base se fera en faveur de l’enfant orphelin d’un seul de ses deux parents, mais aussi en faveur de l’enfant « dont la filiation est établie uniquement à l’égard d’un seul de ceux-ci ».

Dans ce dernier cas, derrière l’apparence d’un choix justifiable, se cache un effet plutôt malsain. Car ceci peut encourager à ne pas reconnaître un enfant (au moins dans un premier temps) dans le but de percevoir un montant plus élevé d’allocations familiales… »

► Les fraudeurs pourraient ainsi recevoir 1000€ de plus  !

► La ministre Valérie De Bue a réagi à cette faille.

Notre sélection vidéo