Une jeune fille de 24 ans décède une heure après sa sortie de l’hôpital: Marc, son beau-père, est dévasté, «Elle pourrait être encore en vie»

Une jeune fille de 24 ans décède une heure après sa sortie de l’hôpital: Marc, son beau-père, est dévasté, «Elle pourrait être encore en vie»
Facebook

Marc, le beau-père de la jeune fille, a exprimé son inquiétude après que cette dernière se soit donné la mort à peine 58 minutes après sa sortie de l’unité médico-psychiatrique de l’hôpital de Goodmayes, en Angleterre. Karis Braitwaite, 24 ans, a quitté l’hôpital après seulement une vingtaine de minutes alors qu’elle avait tenté de se suicider la veille.

Les soins du personnel apporté à la jeune fille ont été jugés inappropriés par une enquête. Marc, lui, est persuadé que sa belle-fille serait toujours en vie si les médecins ne l’avaient pas laissée partir si rapidement. De surcroît, la famille de Karis a découvert qu’un jeune homme avait trouvé la mort dans les mêmes circonstances en 2016.

« Nous sommes anéantis d’avoir perdu Karis, elle était une personne incroyable », témoigne son papa auprès du Mirror. « Notre chagrin était encore plus fort quand nous avons appris qu’elle pourrait encore être en vie aujourd’hui ».

27 minutes

Karis a été admise à l’hôpital de Goodmayes à la suite d’une tentative de suicide. Deux psychiatres ont procédé à une évaluation de la santé mentale de la jeune femme qui souffrait de dépression depuis l’âge de 13 ans et qui avait déjà tenté de se suicider à plusieurs reprises.

Après un examen de 27 minutes au cours duquel Karis a déclaré aux médecins qu’elle n’était plus suicidaire, les médecins ont laissé rentrer la jeune femme chez elle. Selon l’enquête, les deux psychiatres n’étaient pas au courant qu’elle avait tenté de se suicider la veille. « Notre fille aurait dû être ramenée à la maison par un membre du personnel en taxi, au lieu de cela, elle a été autorisée à prendre deux bus pour la gare de Goodmayes, où elle s’est suicidée », témoigne les parents.

La famille a officiellement déposé une plainte auprès du NHS Trust, le service national de santé au Royaume-Uni, de la North East London Foudation.

Notre sélection vidéo