Salma reçoit 6000 euros d’amendes à cause d’infractions commises par la police avec sa voiture

Salma reçoit 6000 euros d’amendes à cause d’infractions commises par la police avec sa voiture
Belga Image

Salma (prénom d’emprunt), cette habitante du nord de la France, est victime d’une mauvaise farce depuis plusieurs mois. Comme le rapportent nos confrères du Parisien, la jeune femme reçoit depuis 2015 des amendes – pour excès de vitesse ou stationnements illégaux – alors qu’elle n’est plus en possession de son véhicule !

Celui-ci lui a été confisqué par un juge d’instruction en octobre 2015. Et pour cause, son frère était sous le coup d’une enquête pour trafic de stupéfiants. Salma assure ne rien avoir à faire avec les magouilles de son frère mais ne peut justifier l’origine des fonds qui lui ont permis d’acheter son Audi A3 break. Soupçonnée de blanchiment d’argent, son véhicule est réquisitionné le temps de l’instruction. Après avoir été remis au Service des domaines, il a ensuite été attribué à la Sous-direction de la lutte contre la criminalité organisée.

Plus de soixantes amendes

Depuis, la jeune femme continue pourtant de recevoir des amendes pour diverses infractions aux codes de la route. « J’en ai reçu plus de soixante. Il y en a pour 6000 euros », a confié Salma au Parisien. « J’ai contesté les premiers mais rien à faire. J’ai fini par perdre des points, perdre mon permis de conduire. J’ai eu des saisies sur salaire, des frais bancaires… Je suis fatiguée de cette situation ».

Selon son avocate Me Audrey Jankielewicz, sa carte grise aurait dû être barrée d’emblée au moment de la réquisition du véhicule mais cela n’a pas été fait. Au printemps 2018, Salma est condamnée à une peine avec sursis et son véhicule est définitivement confisqué. Un jugement qui, à l’époque, a fait espérer à la jeune femme la fin de ces amendes injustifiées. Il n’en est rien.

Les autorités ne lui laissent pas le choix

Son avocate affirme avoir multiplié les démarches administratives pour sortir sa cliente de cette impasse mais la situation semble inextricable. Les autorités s’obstinent à réclamer le paiement des amendes par Salma. Il y a quelques jours, le Trésor Public français a prélevé 2000 euros sur son compte en banque. On lui réclame également la restitution de son permis de conduire, ce que Salma refuse catégoriquement. « Je travaille, je dois rendre visite à mes parents. Je ne vais pas rester enfermée chez moi pour des infractions que je n’ai pas commise », a déclaré la jeune femme à nos confrères du Parisien.

Les amendes semblent avoir arrêté de tomber depuis quelques semaines mais la justice lui réclame toujours le paiement des arriérés.

Notre sélection vidéo