Le passage d’Alain par la Suisse lors de ses vacances, fait exploser sa facture de téléphone: 1030 euros... sans avoir téléphoné

D.L.L.
D.L.L.

Alain, un habitant de Braine l’Alleud a raconté sa mésaventure à RTL.

Il s’est rendu en vacances en Italie en passant par la Suisse. Avant son départ, il a vérifié auprès de Proximus s’il pouvait utiliser son abonnement sans supplément. « La personne nous a dit qu'il fallait débloquer le Full Control. Et comme pour mes filles de 12 ans et 17 ans, c'est l'enfer si elles n'ont pas internet, on l'a fait », explique-t-il. Ce système permet de bloquer l’appareil lorsque le forfait est atteint.

Mais voilà qu’à la sortie de la Suisse, plusieurs SMS tombent et lui signalent coup sur coup que son forfait est dépassé. D’abord 200 euros, puis 300, puis 1000 euros.

Alain s’est adressé au service clientèle de Proximus mais il n’a obtenu aucune réponse satisfaisante. « La personne du service clientèle n'était vraiment pas sympa, raconte-t-il. Elle avait un discours énervant, disant qu'il y avait des gens des Emirats qui payaient des factures de 10.000€! Mais moi je ne travaille pas aux Emirats, je gagne 1.500€ par mois ».

Sur la facture de 1013 euros qu’il a eue, il a obtenu un petit geste commercial de 130 euros.

Quelle est la cause de cette facture exhorbitante ? L’accès à la 4G. La plupart des applications sont particulièrement gourmandes et continuent à « travailler » même quand on ne s’en sert pas. Le mieux, lorsqu’on se trouve dans un pays qui pratique toujours le roaming est de désactiver l’itinérance de données. Ces pays sont la Suisse, Andorre, Monaco. Pour la Grande-Bretagne, on verra ce qu’il en est en cas de Brexit.

Notre sélection vidéo