Le meurtrier et violeur d’Alesha MacPhail’s, 6 ans, avait assisté à une conférence sur les enlèvements et abus d’enfants

Le meurtrier et violeur d’Alesha MacPhail’s, 6 ans, avait assisté à une conférence sur les enlèvements et abus d’enfants
D.R.

Aaron Campbell, le meurtrier d’Alesha MacPhail avait assisté à une conférence sur les abus d’enfants quelques années avant de tuer et violer la petite fille de 6 ans. Comme le rapportent nos confrères du Daily Record, l’adolescent avait 13 ans lors qu’il a été informé, avec d’autres élèves, des conséquences dramatiques de la perte d’un enfant. Trois ans plus tard, il kidnappait Alesha depuis son lit sur l’Île de Bute et abandonnait son corps dans les bois.

Sandra Brown, la créatrice de la Fondation Moira Anderson, à l’origine de la conférence en question, a été horrifiée d’apprendre qu’Aaron Campbell faisait partie de l’audience ce jour-là. « Comment quelqu’un d’aussi jeune peut entendre parler des tragédies causées par les prédateurs sexuels et du désespoir des familles et puis faire ça, c’est incompréhensible », a-t-elle confié au Daily Record.

Sandra a créé la Fondation Moira Anderson pour venir en aide aux familles et parents des enfants victimes d’abus sexuels.

Ce jour-là, elle évoquait le traumatisme qu’elle a vécu en 1957, avec la disparition de Moira. « Je voulais que tous les enfants présents soient au courant des services qu’on offre et je leur ai décrit l’impact dévastateur de la perte d’un enfant sur une communauté ». « Les parents de Moira sont ceux qui ont payé à vie la disparition de leur fille et pas mon père, responsable de son enlèvement et, je crois, de son meurtre ».

Pour rappel, Alesha MacPhail, 6 ans, avait disparu du domicile de ses grands-parents où elle séjournait, à Port Bannatyne, sur la petite île écossaise de Bute en juillet dernier. Moins de trois heures plus tard, son corps avait été retrouvé sans vie dans une zone boisée située quelques kilomètres plus loin.

Le docteur John Williams, pathologiste, avait témoigné devant la Haute Cour de Glasgow et a déclaré que les blessures d’Alesha étaient «  dans une mesure qui dépasse tout ce qu’il a déjà examiné dans sa profession  »

Aaron Campbell, le meurtrier et violeur d’Alesha avait 16 ans au moment des faits.

La petite fille a été violée avant son assassinat et avait 117 blessures au corps. Aaron Campbell, âgé de 16 ans à l’époque et accusé du meurtre et viol de la petite fille avait d’abord nié tous les chefs d’accusation. Il affirmait Mme McLachlan, la compagne du père d’Alesha, Robert MacPhail, a commis le meurtre.

Au cours du procès, il a été jugé coupable et a fini par avouer son crime. Alesha est décédée des suites d’une pression importante exercée sur le cou et le visage. Le pathologiste n’avait jamais vu ça…

Notre sélection vidéo