Le festival Les Ardentes à Rocourt: «Il n’y a aucun accord écrit», dénonce le cdH

Le festival Les Ardentes à Rocourt: «Il n’y a aucun accord écrit», dénonce le cdH
Jean-Philippe Bonhomme

Willy Demeyer annonçait par ailleurs que des garanties avaient été obtenues quant aux craintes émises par les riverains suite à leur projet de déménagement à Rocourt dès l’édition 2020. Mais, selon le conseiller communal cdH Benjamin Bodson, aucun accord écrit n’existe. Ce qui rend également fragiles, sinon inexistantes, ces fameuses garanties.

►► Benjamin Bodson explique la situation

Notre sélection vidéo