Une grand-mère de 83 ans violée par l’aide-soignant de son mari, gravement malade

Une grand-mère de 83 ans violée par l’aide-soignant de son mari, gravement malade
Image d’illustration - Isopix

Une femme âgée de 83 ans a été violée par un aide-soignant à domicile à Melbourne en Australie. Simon Prodanovich, l’agresseur de 59 ans, s’occupait du mari de la plaignante, gravement malade, qui nécessitait de nombreux soins. Il travaillait pour la compagnie Omni-Care.

Le 12 janvier dernier, Prodanovich est entré au domicile des patients pour effectuer leurs soins quotidiens. Il aurait donné un bain au malade avant de le sortir et de l’éloigner, en chaise roulante, de la chambre de sa femme. L’agresseur aurait alors rejoint la victime et lui aurait proposé un massage des jambes, dont la patiente se plaignait. C’est alors qu’il a agressé la pauvre femme sans défense. Il s’est enfui directement après les faits.

Prodanovich a d’abord nié l’agression, prétextant que la victime mentait pour se venger après qu’il ait refusé de la masser. Il a fini par avouer les faits après que des tests aient confondu son ADN et celui retrouvé sur la victime. Son avocat assure que Prodanovich a agi « sous l’impulsion du moment ». Un point remis en question par la juge Susan Pullen qui a rappelé que l’homme avait préalablement sorti le mari de la pièce.

La grand-mère de 8 petits-enfants, traumatisée par son expérience, ne veut plus être en contact avec aucun homme, médecin, infirmier, taxi, etc. Son mari a été pris en charge temporairement, sa femme ne pouvant plus s’occuper de lui. Prodanovich est quant à lui maintenu en détention provisoire.

Notre sélection vidéo