Vacances de la Toussaint: Nausicaa plonge dans les abysses

Vacances de la Toussaint: Nausicaa plonge dans les abysses

Situés dans l’océan au-delà de 3 000 m de profondeur, seuls 15 % des abysses ont été cartographiés à aujourd’hui et seulement 2 % ont été explorés. C’est un univers extraordinaire peuplé d’animaux aux formes et aux modes de vie étonnants où beaucoup d’espèces n’ont pas encore été identifiées et décrites par les scientifiques ! NAUSICAA sensibilisera ses visiteurs de façon ludique et pédagogique à travers des animations pour toute la famille, une exposition dans le hall et des soirées thématiques.

Du samedi 19 octobre au dimanche 1er décembre 2019, dans le hall de NAUSICAA Exposition « Secrets des abysses » réalisée par Ifremer, photographies de Gilles MARTIN.

Qui est cette drôle de bestiole à la fois bizarre et fascinante dévoilée dans cette expo-photo ? C’est un Nereididae, un ver vivant aux abords de sources hydrothermales. Polychètes, nématodes, crustacés, échinodermes, mollusques…

Ces animaux des grands fonds sont au cœur du projet d’envergure « Pourquoi pas les Abysses ? » de l’Ifremer. Pour les immortaliser, Gilles MARTIN, photographe animalier et scientifique, a dû recourir à des techniques adaptées à leur taille parfois micrométrique. A la manière d’un scientifique, l’œil rivé sur son microscope, venez découvrir ces chefs-d’œuvre ! Dans un autre registre mais au cours du même projet « Pourquoi pas les Abysses ? », Gilles MARTIN propose également une série de clichés de scientifiques au travail. Du prélèvement des carottes de sédiments jusqu’à l’étiquetage des échantillons de faune marine, vous suivrez pas à pas le quotidien de ces femmes et de ces hommes le temps d’une campagne en mer. ©

Le lundi 28 octobre 2019, à 19 h 15, salle Spectacle de l’Océan à NAUSICAA Soirée-rencontre avec Jozée SARRAZIN et Marjolaine MATABOS, Chercheures en Ecologie Benthique à la délégation IFREMER

Le 28 octobre 2019, à partir de 19 h 15, le public pourra rencontrer deux scientifiques spécialistes des abysses, Jozée SARRAZIN et Marjolaine MATABOS, Chercheures en Ecologie Benthique à la délégation IFREMER, qui parleront des particularités de la biodiversité qui évolue dans les profondeurs de l’océan. Cette conférence sera également l’occasion de présenter le jeu Espions des grands fonds qui invite le grand public à analyser les images provenant des grands fonds et ainsi contribuer à élargir nos connaissances sur ces environnements encore peu connus et pourtant fortement convoités pour leurs ressources.

Soirée-rencontre grand public, gratuite, inscription en ligne : https://www.eventbrite.fr/e/billets-soiree-rencontre-dans-les-abysses-75819743895

Du 19 octobre au 3 novembre 2019, dans le hall de NAUSICAA Une plongée virtuelle en 3D Pour celles et ceux qui voudraient goûter aux sensations de la réalité virtuelle, le capitaine de l’Astria vous embarque à bord de son sous-marin scientifique. Cap sur les profondeurs de l’Atlantique. Vos masques 3D ajustés, partez pour une folle plongée de 6 minutes à 360° à la découverte d’une cheminée hydrothermale et de ses étranges habitants.

Une immersion dans les abysses pour toute la famille NAUSICAA propose au public de partir à la découverte des abysses grâce à différents ateliers : quiz, émission spéciale, atelier créatif… tout est mis en place pour permettre aux petits et grands de découvrir la biodiversité des profondeurs. Le public découvrira comment les chercheurs partent à la découverte des grands fonds marins, comment les animaux des profondeurs résistent à la pression ambiante ou comment ils utilisent la bioluminescence pour se nourrir ou se reproduire.

Rendez-vous au forum de la Blue Society pour participer aux nouveaux quiz « Lumière sur les Abysses » et « Plastic Quiz ».

Au Forum « Des Rivages et des Hommes », seront programmés l’émission spéciale « Micro-monstres » et un conte « le rêve d’Océane, les abysses en conte », raconté par Nelle, une conteuse. Dans l’exposition « Voyage en Haute Mer », les médiateurs de NAUSICAA proposeront également de nouvelles animations : « Abysses au pays des merveilles » et un atelier créatif spécial enfant « Petits montres des abysses ».

Rendez-vous sur le site internet de NAUSICAA pour consulter les horaires des animations : https://www.nausicaa.fr/animations/

NAUSICAA s’intéresse à la thématique des abysses L’océan est un régulateur du climat qui limite le réchauffement climatique. D’une part il a déjà emmagasiné plus de 90 % de l’excès de chaleur lié aux activités humaines, d’autre part il absorbe le CO2, principal responsable de l’effet de serre. Celui-ci se dissout dans l’eau et plonge dans les fonds océaniques. Même si les abysses semblent loin de notre vie quotidienne, leur rôle dans l’équilibre de la planète est primordial. L’exploration des abysses a permis de découvrir le foisonnement de la vie à des profondeurs où les températures et les pressions sont extrêmes. Ces espèces abyssales représentent un patrimoine génétique exceptionnel qui peuvent être à l’origine de découvertes importantes pour l’espèce humaine dans le domaine de la santé ou de la biotechnologie. Les abysses recèlent également de nombreuses richesses minérales ; ces dépôts minéraux représentent de 1 à 100 millions de tonnes de métaux et minéraux précieux. Le potentiel que représentent les abysses est énorme. Ces zones océaniques situées en haute mer, c’est-à-dire au-delà des juridictions nationales, peuvent faire l’objet de convoitises. Par conséquent, leur exploitation doit être raisonnée et contrôlée afin de bénéficier à tous. « La Zone », tels que le fond de l’océan et le sous-sol en haute mer ont été qualifiés, a été déclaré Patrimoine mondial de l’humanité. Mais c’est toute la haute mer qui doit bénéficier d’une gestion durable. Les abysses sont touchés par les modifications du climat : les eaux se réchauffent et deviennent plus acides. D’autre part, la pollution plastique touche aussi les grandes profondeurs : on a retrouvé des molécules toxiques à 4 500 m.

Notre sélection vidéo