Mons: Maxens, l’enseigne épicurienne de Stéphane Grulois

Mons: Maxens, l’enseigne épicurienne de Stéphane Grulois

Ainsi, Maxens c’est avant tout ...

Une bâtisse millésimée XVIIIe

Idéalement situé et facile d‘accès, le restaurant « Maxens » a été imaginé en 2011 à Saint-Symphorien par le chef-traiteur Stéphane Grulois. Ancienne ferme au XVIIIe, la bâtisse a été ensuite occupée par un espace de vente de matériel de jardinage avant de devenir restaurant dès 2004. Lequel fermera en 2010 pour être repris, rafraîchi et remis aux goûts du jour par Stéphane Grulois en 2011. Aujourd’hui la salle principale du restaurant accueille quelques 50 personnes ; le 1er étage une vingtaine de personnes et un grand jardin permet à une cinquantaine de convives de s’attabler en plein air par beau temps. A l’intérieur de la bâtisse, le volume reste tel quel mais différentes touches personnelles créatives animent le lieu d’un nouveau souffle et d’une nouvelle dynamique. La décoration, l’ameublement et les peintures murales (chocolat, caramel, marron) apportent une élégante touche contemporaine aux lieux alors que les œuvres d’artistes plasticiens agrémentent l’espace d’une esthétique culturelle du meilleur effet.

Des artistes aux cimaises

Stéphane Grulois d’emblée souhaitait mettre l’artisanat local en valeur en bon artisan qu’il est lui-même à travers, notamment, le titre de « Meilleur Artisan Cuisinier 2010 ». Ce qu’il fera avec bon sens et bon goût. Ceci, des cimaises aux sculptures pour arriver tout naturellement à sa cuisine, elle aussi, dotée de produits d’artisans locaux. On notera ainsi et dès l’ouverture du restaurant, la présence de sculptures de l’artiste Alfredo Longo. Lequel expose actuellement et jusqu’au 4 novembre prochain ses œuvres au cœur de l’Hôtel de Ville de Mons sous le nom « Avat’Art ».

Parallèlement et en ce moment, ce sont des peintures (aquarelles et crayons) signées par Renée Nicodène que l’on découvre aux cimaises ou encore et ça et là dans le restaurant, des bronzes du collectif familial « Art-DS » (www.artds.eu).

De ces artistes qu’il accueille et qu’il a ainsi plaisir à mettre en contact avec sa clientèle, Stéphane Grulois dit : « La restauration ne se limite pas à la cuisine. Le cadre, son ameublement comme ses éléments décoratifs artistiques ont eux aussi une énorme importance ».

Un Chef ambassadeur du meilleur

En cuisine, même orientation pour Stéphane Grulois qui, outre l’accueil d’artistes plasticiens et de producteurs locaux est également ambassadeur du bœuf irlandais en tant que membre du Chefs Irish Beef Club ou encore du Porto Graham’s. A noter, c’est en 2010 qu’il décrochait le titre de « Meilleur Artisan de l’Année » et que depuis il continue à avoir à cœur de défendre et de représenter les artisans d’ici ou d‘ailleurs tout en veillant scrupuleusement à garder le but qu’il s’est toujours fixé : la satisfaction du client avant tout et toujours à perfectionner !

Côté parcours personnel, Stéphane Grulois a été formé à l’IPES - Institut Provincial d’Enseignement Secondaire - Ecole Hôtelière Provinciale Pierre Romeyer (Wavre), à l’Ilon St Jacques (Namur) en « service traiteur et organisation d ‘évènements ». Ensuite, il a été, durant dix ans, maîtres d’hôtel puis assistant F&B manager en hôtellerie avant de se lancer à son propre compte en tant que traiteur. Ce n’est que bien plus tard, après avoir acquis une solide réputation d’excellent traiteur, qu’il décidera de se lancer dans l’activité de chef d’un restaurant gastronomique en ouvrant le Maxens à Saint-Symphorien en 2011.

Une cuisine rafraîchissante et personnalisée

Saveurs créatives d’aujourd’hui, préparations légères et rafraîchissantes, saison mise en avant à tout moment, la cuisine du Maxens est le reflet de l’imagination et du savoir-faire de Stéphane Grulois. Ses priorités vont à la présence de beaucoup de légumes dans l’assiette dont une place d’honneur est réservée aux purées multiples et variées et aux petits légumes croquants crus ou cuits. Attention particulière est ici aussi portée aux cuissons et au respect des saveurs.

En différentes formules, la cuisine du Maxens se décline en Menu proposé en semaine (29 €) donnant le choix entre entrée & plat ou plat & dessert. Vient ensuite le Lunch proposé en semaine au prix de 38 € puis le Menu Maxens à 56 € et qui, chaque soir et le dimanche midi, donne le choix entre deux entrées, une viande ou un poisson, un fromage ou un dessert et comprend également un sorbet après l’entrée. En version complète le Menu Balade du Chef (80 €) donne un aperçu beaucoup plus large de la cuisine de Stéphane qui propose également et toujours son travail en mode traiteur pour tous les événements à fêter de façon la plus gourmande qui soit.

Quelques exemples extraits de la carte de la rentrée de Stéphane Grulois :

- Langoustines snackées sur purée de chou-fleur, bisque réduite

- Escalope de foie gras poêlée sur sa salade de fraises tièdes au miel et vinaigre Xérès

-Saltimboca de veau à la sauge et son pavé de polenta frit au parmesan

- Dos de cabillaud avec une purée d’oignons des Cévennes et sa sauce de volaille au soja

Enfin, les semaines thématiques autour d’un produit qualitatif dont Stéphane Grulois est ambassadeur reviennent au Maxens. Ainsi, ce sera en octobre prochain (date précise à définir) que le Maxens proposera le Menu Porto Graham’s. En novembre, le Menu Champagne mettra à l’honneur le Champagne Gosset dont Stéphane Grulois vient de devenir le représentant depuis ce 10 septembre 2018.

Maxens

Chaussée du Roi Baudouin, 117 – 7030 Mons – T +32(0)65 84 59 45 – www.maxens.be

Fermé le lundi, le mardi soir, le mercredi soir, le samedi midi et le dimanche