Diana (12), une petite fille qui ne sait ni parler, ni marcher, a été vendue à des pédophiles pour de la vodka: «Sa mère la gardait dans une cage»

Diana (12), une petite fille qui ne sait ni parler, ni marcher, a été vendue à des pédophiles pour de la vodka: «Sa mère la gardait dans une cage»

Au lieu de s’exprimer comme une petite fille de son âge, Diana, qui n’a jamais appris à parler, « aboie ». Elle est incapable de marcher et fait la moitié de son âge. Selon les informations du Mirror, sa mère, Madina, 38 ans, l’aurait forcé à vivre dans une cage mais la mère de huit enfants nie les accusations.

Après s’être échappée, Diana a été prise en charge par un hôpital de la région. Elle souffre d’épuisement. « La mère est une alcoolique. Ses sept autres enfants ont été placés dans des familles d’accueil », aurait témoigné une infirmière.

La mère aurait tout fait pour cacher l’existence de sa fille : « À la maison, elle était enfermée dans une cage et si elle devait aller quelque part, elle la transportait avec elle dans un sac », raconte un témoin. « Pour une bouteille de vodka, elle l’a vendue à des pédophiles pour qu’ils profitent d’elle ! ». Selon la mère, la petite Diana aurait toujours été « malade » et qu’il n’y avait « rien à faire pour elle ».

Une plainte pour violence et maltraitance a été déposée contre Madina qui est aujourd’hui soignée dans un hôpital spécialisé et la garde de son enfant lui a été retirée. Quant au père, selon le Mirror, il serait décédé plus tôt cette année.

Notre sélection vidéo