Un entrepreneur accusé d’avoir escroqué Sandra, une dame sourde, à Mouscron: «Sa maison, 5 ans plus tard, n’est toujours pas habitable et terminée»

Un chantier jamais terminé.
Un chantier jamais terminé. - Photoprétexte B.L.

Sandra (prénom d’emprunt), originaire de Mouscron, est sourde et muette et souffre, en plus, d’une maladie dégénérative.

La Mouscronnoise, qui venait d’acquérir une maison, a décidé d’y réaliser des travaux afin d’aménager son habitation au cas où sa santé se dégraderait. « Le 7 février 2014, elle verse un premier acompte à un entrepreneur de Mouscron », explique son avocat. « Le 5 mai 2015, elle en verse un second… le tout pour un montant global de plus de 23.000€ et sa maison, cinq ans plus tard, n’est toujours pas habitable et terminée ».

► L’entrepreneur en question a fait faillite entre deux.

► Pour l’avocat, l’entrepreneur a sciemment escroqué sa cliente.

Notre sélection vidéo