Abonnez-vous au journal de votre région et recevez en cadeau une montre connectée Samsung Galaxy Watch4 ou un robot multifonction Domo

Une jeune baby-sitter (21) se fait filmer en train de violenter des jumeaux de 5 mois: «Elle a perdu patience, mais ce n’est pas excusable!»

Une jeune baby-sitter (21) se fait filmer en train de violenter des jumeaux de 5 mois: «Elle a perdu patience, mais ce n’est pas excusable!»
Twitter

C’est une baby-sitter « monstrueuse » qui ne savait pas que la famille chez qui elle gardait des bébés avait installé une caméra de surveillance. Elle a été filmée en train de battre les jumeaux en leur donnant un coup de pied alors qu’elle était censée s’occuper d’eux. McKenna Newell leur a couvert la bouche avant de les frapper. D’après les images enregistrées, Newell a « secoué les enfants, puis a utilisé sa main pour frapper un des enfants sur ses jambes, elle a également donné des coups de pied à l’enfant dans la région thoracique à plusieurs reprises. Dans la vidéo, on voit Newell couvrir le nez et la bouche avec sa main », comme l’explique le Mirror.

Salt Lake County Sheriff's Office

Elle purgera un mois derrière les barreaux et passera trois ans en probation après avoir plaidé coupable à un chef d’accusation de maltraitance à enfant en janvier dernier. Le juge L. Douglas Hogan a également requis une amende de 5 000 dollars. Elle est intervenue après qu’un mandat d’arrêt de 75 000 dollars ait été émis à son encontre plus tôt cette année. Peu de temps après, elle s’est livrée à la police de West Jordan.

La jeune femme de 21 ans a admis la violence après que le père des jumeaux de cinq mois l’a dénoncée à la police. La famille se base sur des preuves irréfutables puisque la jeune femme a été filmée. Ils témoignent : « C’est notre pire crainte, en tant que parent, que quelque chose comme cela arrive à votre enfant, en particulier avec une personne que vous connaissez et à qui vous avez confié la garde de cet enfant. Elle a perdu patience. Elle ne l’a pas traitée de manière saine. Je pense qu’en tant qu’adultes, nous pouvons être sensibles à cela de temps en temps. Ce n’est pas excusable et ce n’est pas correct, c’est pourquoi nous sommes allés en justice. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo