«Je te mets la gu***** dans la pisse»: battu à mort par son beau-père, le petit Tony aurait pu passer Noël si son voisin avait donné l’alerte

L'enfant subissait les assauts incessants de Loïc, le petit ami de sa mère.
L'enfant subissait les assauts incessants de Loïc, le petit ami de sa mère. - DR

Jonathan L. va comparaître, ce mardi 22 octobre, devant le tribunal correctionnel de Reims pour « non-dénonciation de crime ». En effet, la justice lui reproche de ne pas avoir donné l’alerte alors même qu’il pouvait percevoir, à travers les murs, la violence inouïe avec laquelle le beau-père du petit Tony maltraitait celui qui devait lui servir de « souffre-douleur ».

Mis en examen en mars 2018, l’homme reconnaît avoir entendu « beaucoup de choses ». Entre les cris et les coups, il aurait notamment entendu le beau-père crier « je te mets la gueule dans la pisse. » Malgré les propos choquant et l’intensité des échanges, Jonathan a préféré garder le silence, sans tenter d’empêcher la mort du petit Tony ou plus simplement d’en informer les autorités. Un silence qui pourrait lui coûter cher : jusqu’à trois ans de prison et 45 000 euros d’amende, selon l’article 434-1 du Code pénal.

Le beau-père, âgé de 24 ans lors de son interpellation, avait déjà été condamné sept fois pour des faits de violence et encoure une peine de perpétuité. La mère, quant à elle, devrait passer 5 ans en prison.

Notre sélection vidéo