Le petit Angelo, 3 mois, décédé du syndrome du bébé secoué: sa mère et son ex-beau-père condamnés pour homicide involontaire

Le petit Angelo, 3 mois, décédé du syndrome du bébé secoué: sa mère et son ex-beau-père condamnés pour homicide involontaire

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné, mardi après-midi, Barbara H. à une peine de trois ans de prison avec sursis probatoire pour l’homicide involontaire de son petit garçon, Angelo. Il a également condamné l’ex-compagnon de celle-ci, Jonathan S., à une peine de cinq ans de prison avec sursis probatoire pour ces mêmes faits. Le 2 janvier 2015, Angelo, âgé de trois mois, était décédé du syndrome du bébé secoué. Les médecins avaient également décelé des fractures récentes et anciennes sur le corps de l’enfant.

Le petit Angelo avait été hospitalisé d’urgence, inconscient, dans la nuit du 19 au 20 novembre 2014. Sa maman et le compagnon de celle-ci avaient expliqué au médecin que l’enfant faisait régulièrement de l’apnée durant son sommeil et qu’ils l’avaient alors secoué pour le réveiller.

Hospitalisé en soins intensifs durant plusieurs semaines, Angelo avait succombé à ses blessures le 2 janvier 2015. Une autopsie avait alors été ordonnée et le médecin légiste avait constaté que l’enfant était décédé du syndrome du bébé secoué. Cet expert avait également constaté qu’il présentait de multiples fractures antérieures aux faits.

La maman et son compagnon avaient été soupçonnés d’avoir usé de violence à l’encontre de l’enfant, puis inculpés pour coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Notamment, leur version concernant ce qui s’était passé le soir du 19 novembre 2014 ne coïncidait pas avec les blessures constatées sur le corps de l’enfant.