Michel, un jeune Dourois de 20 ans, est jugé pour tentative de viol sur sa petite amie de 16 ans: «C’est elle qui m’a demandé des claques!»

Il explique qu’ils sont d’abord allés au parc communal puis dans le bois.
Il explique qu’ils sont d’abord allés au parc communal puis dans le bois. - GSV

Michel, 20 ans, a des raisons de se faire du mouron devant la chambre à trois juges du tribunal de Mons. En cause : ses propos très crus et ses explications. Une couleuvre qui semble difficile à avaler pour le président de séance, Renaud Moulart, comme pour le parquet et la partie civile.

Le prévenu a même fait vivre à son avocate le pire moment de sa carrière. En tout état de cause, le procès devra être repris depuis le début en avril prochain.

Michel a tenté de se défendre  : « Je lui ai mis deux gifles, elle aime ça lors des préliminaires ! »

► Le président est toutefois sceptique.

► Viol ou tentative de viol ? Dans ce cas-ci, les termes sont assez ambigus

Notre sélection vidéo