Blessée lors de l’attentat de Zaventem en mars 2016, Nidhi, hôtesse de l’air, était à la recherche de celui qui l’avait sauvée: Luc a été retrouvé!

Vidéo
Blessée lors de l’attentat de Zaventem en mars 2016, Nidhi, hôtesse de l’air, était à la recherche de celui qui l’avait sauvée: Luc a été retrouvé!
Captures vidéo VTM

Nidhi Chaphekar vient de retrouver l’homme qui lui avait sauvé la vie lors des attentats du 22 mars 2016 ! Cette hôtesse de l’air, blessée dans les explosions de Zaventem, était apparue le 6 octobre dernier dans la version flamande de l’émission « Make Belgium Great Again » sur VTM. Elle avait lancé un appel pour retrouver son sauveur.

« Je lui ai dit qu’il devait veiller à ce que je reste consciente, qu’il devait continuer à parler », raconte Nidhi Chaphekar. « Je me rappelle bien de son visage. Je l’avais déjà vu souvent à l’aéroport. Il portait une chemise blanche. Je pense que c’était une sorte d’uniforme. Il travaillait au poste médical avancé ».

VTM avait pris contact avec une dessinatrice et grâce aux détails donnés par l’hôtesse de l’air, un portrait-robot de cet homme avait été dressé. La chaîne flamande espérait qu’un proche de l’homme se manifeste.

« Oui ! C’est mon sauveur »

Selon Het Laatste Nieuws, VTM avait, depuis l’émission, reçu des centaines de pistes. Cinq pistes sérieuses avaient notamment été envisagées et cette semaine, les photos de trois hommes ont été présentées à Nidhi. Parmi elles, celle de Luc Lowel, reconnu dans l’émission par ses collègues de Sécuritas. Les deux mains sur la bouche, un hochement de tête et des larmes : « Oui ! C’est mon sauveur », s’écrie-t-elle.

Grâce à l’équipe de « Make Belgium Great Again », Nidhi et Luc ont pu échanger quelques mots via Skype. Un moment d’émotion pour Nidhi, qui a enfin pu remercier en personne l’homme qui lui a sauvé la vie.

Ce jour-là, Luc travaillait comme gardien Sécuritas à l’aéroport.« Je me souviens qu’il y avait une femme blessée, mais je me concentrais principalement sur un petit garçon qui se trouvait à proximité. J’ai perdu une fille il y a quelques années à la suite d’un accident de la route et je voulais tout faire pour que ce gars-là passe », a déclaré Luc Lowel. « Pour moi, c’est comme si je faisais mon travail. Il y avait tellement d’autres personnes qui ont fait beaucoup plus. Bien sûr, je suis heureux d’avoir pu faire la différence pour Nidhi. Mais je pense que nous devrions consacrer cette histoire avant tout aux prestataires de soins, professionnels ou bénévoles, qui se sont surpassés à cette époque. Tant de personnes se sont placées à la deuxième place ce jour-là et se sont donné beaucoup de mal pour s’occuper des autres. »

Luc et Nidhi se rencontreront dans quelques semaines en chair et en os en Belgique.

Voici la vidéo:

Notre sélection vidéo