La Gantoise partage à Saint-Trond et attend toujours sa première victoire en déplacement (0-0)

@News
@News

Trois semaines après avoir été battue 4-0 par son grand rival brugeois au Stade Jan Breydel, La Gantoise avait l’occasion de s’en rapprocher à 4 points, grâce au nul, 1-1, concédé par les Brugeois face au Standard, dimanche après-midi. Mais il fallait pour cela remporter une première victoire en déplacement, à Saint-Trond. Ce qui n’est pas toujours facile, et pas seulement à cause du gazon synthétique du Stayen. Le score final de la rencontre, 0-0, en est d’ailleurs la meilleure preuve.

Les Buffalos étaient privés de Sven Kums, Nana Asare et Elisha Owusu, blessés, qui étaient respectivement remplacés par l’ex-Trudonnaire Roman Bezus, Milad Mohammadi et Brecht Dejaegere. Giorgi Kvilitaia était par ailleurs préféré à Laurent Depoitre devant. Santiago Colombatto était lui de retour parmi les Canaris après avoir purgé sa suspension,

Jordan Botaka faillit être à l’origine du premier but, mais Yuma Suzuki, préféré à Wolke Janssens par Marc Brys, arriva un quart de seconde trop tard pour exploiter le centre de son capitaine.

Aucun but n’a été marqué avant le repos et pour cause, aucun tir cadré, à l’exception d’une caresse de Roman Yaremchuk dans les bras de Daniel Schmidt, ne fut à noter avant la 35e minute, ni après.

Tous les autres envois terminèrent en effet au-dessus ou à côté de l’objectif. Les auteurs étaient pour la plupart gantois : Kvilitaia (5e), Jonathan David (15e) et Bezus (23e), si l’on excepte Yohan Boli (31e).

David n’exploita pas l’occasion en or que lui procura Odjidja à la 49e. Kvilitaia se montra plus précis à la 55e, mais Schmidt était à la parade. Saint-Trond pliait sans rompre, mais n’en était pas loin.

Jesse Thorup envoya Alessio Castro-Montes, un ancien trudonnaire, et Depoitre, au feu, pour le dernier quart d’heure, puis Jean-Luc Dompé, un autre ancien trudonnaire, à la 82e, tandis que Brys misait sur le tandem Janssens – Tatsuya Ito.

C’est pourtant Suzuki qui pour la deuxième fois, bénéficia d’un centre parfait de Botaka, mais ne fut pas décisif de la tête non plus (81e).

Depoitre doit lui encore se demander comment il a pu perdre son face à face avec Schmidt à la 83e. D’autant qu’il aurait aussi pu passer à Kvilitaia, encore mieux placé que lui. Mais Saint-Trond aurait également pu arracher les trois points.

Thomas Kaminski eut certes le mérite de très brillamment dévier un heading de Boli à la 88e, mais Alexandre De Bruyn ne pouvait pas manquer l’ultime offrande de Suzuki à la 90e. Et pourtant il l’a manquée (au-dessus)…

Ce sont finalement les deux équipes qui doivent avoir des regrets, après avoir eu chacune plusieurs occasions de porter l’estocade, surtout en fin de match.

Peu inspirée en l’absence de Kums, La Gantoise qui ne reprend donc rien à Bruges et au Standard, a en tout cas raté le coche

D’autant que la suite de son programme est aussi salée qu’épicée : jeudi à Anderlecht, contre le Standard dimanche prochain, puis à Wolfsburg (7/11), à Genk (10/11) et à l’Antwerp (21/11).

Notre sélection vidéo