Elections en Colombie: un ex-guérillero Farc élu maire pour la première fois

Elections en Colombie: un ex-guérillero Farc élu maire pour la première fois
Isopix

Connu comme « le chanteur des Farc » et aussi sous le nom de Julian Conrado, Guillermo Torres, 65 ans, a remporté la mairie de Turbaco, dans le département de Bolivar (nord), l’un des plus affectés par le conflit armé.

Cet ancien rebelle a été élu avec 50,11 % des voix contre 31,89 % à son principal adversaire, selon les résultats communiqués par l’autorité électorale.

Il n’était toutefois pas candidat de la Force alternative révolutionnaire commune (Farc), le parti fondé par l’ex-guérilla marxiste après l’accord de paix qui a permis le désarmement de quelque 7.000 hommes et femmes.

Guillermo Torres représentait une alliance de gauche entre les partis Colombie humaine et Union patriotique, ce dernier ayant été la cible d’une campagne d’extermination jusqu’au début des années 1990 menée par des groupes d’extrême droite alliés à des agents de l’Etat.

« Electoralement, nous avons sévèrement battu les corrompus », a-t-il écrit sur Twitter. Lors d’une de ses apparitions publiques les plus connues, cet ancien guérillero avait inauguré en 1999 des pourparlers de paix avec le gouvernement de l’ex-président Andres Pastrana, qui n’avaient pas abouti.

Pour ces élections locales, muni à nouveau de sa guitare, il a parcouru la municipalité de Turbaco en chantant des vallenatos, musique populaire colombienne.

La Farc participait pour sa part à son deuxième scrutin après les législatives de 2018, où elle avait obtenu seulement 0,27 % des voix. Comme prévu par l’accord de paix, elle dispose toutefois de dix sièges au Parlement, une représentation minime sur un total de 280.

Notre sélection vidéo