Mia est morte après s’être étouffée en mangeant: les services d’urgences sont arrivés trop tard alors que la maman les avait appelés à 3 reprises

Mia est morte après s’être étouffée en mangeant: les services d’urgences sont arrivés trop tard alors que la maman les avait appelés à 3 reprises
Capture d’écran Mirror

Lorsque sa fille s’est étouffée, Beth a immédiatement appelé les urgences mais quelques minutes après son appel, la petite Mia, 2 ans, était déjà inconsciente. La maman paniquée a alors pratiqué les gestes de premiers secours sur sa fille mais ceux-ci n’ont pas suffi à la réanimer. Le centre d’appel ainsi que les services d’urgence étaient en « gros sous-effectif » et une ambulance a été envoyée au domicile de la famille plusieurs dizaines de minutes après l’incident.

Une fois les secours sur place, la petite Mia a été emmenée à l’hôpital Darent Valley de Dartfort dans le Kent, en Angleterre. Les médecins ont découvert que les ambulanciers paramédicaux avaient inséré une sonde endotrachéale dans l’œsophage de l’enfant à la place de sa trachée. Cette sonde aurait dû assurer le maintien de la perméabilité des voies aériennes et permettre à la petite Mia de respirer mécaniquement.

Beth était dans la salle d’attente avec sa famille lorsqu’on lui a annoncé que sa petite fille était en état de mort cérébrale et qu’il était trop tard. Les parents ont dû se résoudre, quelques heures plus tard, à faire leurs adieux à Mia et à éteindre la machine qui permettait de la maintenir en vie. Elle est décédée sept minutes plus tard, à 4h08.

Ce lundi, la justice a reconnu le manquement des services d’urgence et l’erreur de l’ambulancier qui avait introduit la sonde dans l’œsophage de Mia. Les parents envisagent une action en justice, comme l’indique le Mirror.

Notre sélection vidéo