Clément Tainmont, l’invité du samedi: «Grâce au but du titre, les supporters me considèrent comme une légende»

Clément Tainmont, l’invité du samedi: «Grâce au but du titre, les supporters me considèrent comme une légende»

Pour la deuxième fois depuis son départ du Mambourg, Clément Tainmont va recroiser les Zèbres ce dimanche soir. Héros de la saison dernière malgré un temps de jeu limité, il revient avec nous sur son parcours.

C’est un Clément Tainmont posé et souriant qui nous a donné rendez-vous dans la salle de presse de la magnifique nouvelle tribune de l’AFAS Stadion il y a quelques jours. L’occasion pour lui de revenir sur son parcours qui l’a vu soulever deux trophées depuis qu’il a quitté Charleroi. À 33 ans, il nous dit prendre les choses avec davantage de recul, mais ne manque pas pour autant d’ambitions pour la suite de sa carrière.

Clément, quel regard portez-vous sur le début de saison ? Malines est dans le Top 6 juste avant la mi-parcours, comment l’expliquez-vous ?

Il y a tout d’abord l’euphorie du promu, mais aussi la qualité du groupe. Techniquement, mentalement, au niveau de l’expérience, tout y est. Contrairement à d’autres équipes qui montent, beaucoup de nos joueurs ne découvrent pas la D1A. Et puis, désormais, il y a tellement peu d’écart entre la D1A et la D1B… Il faut vivre dans l’antichambre pour s’en rendre compte, mais l’écart s’est réduit. Le bon parcours de l’Union et le nôtre en Coupe l’an passé en témoignent. De plus, il y a un esprit de groupe qui s’est créé l’an passé avec le championnat, le succès en Coupe et les péripéties du club.

> L’ambition malinoise, l’absence d’Europa League, le Footbelgate, le match face à ses anciennes couleurs… Il n’élude aucun sujet !

> « Peu importe ce dont on a parlé du point de vue extra-sportif, les coupes, on les a soulevées et ça a été des moments magiques », a-t-il notamment déclaré.

Notre sélection vidéo