Grace, 22 ans, avait été retrouvée sans vie dans une valise: le suspect assure qu’elle est morte accidentellement des suites d’un «acte sexuel brutal»

Grace Millane, une Britannique de 22 ans retrouvée morte en décembre 2018 serait décédée des suites d’un « rapport sexuel brutal ». C’est ce qu’affirme son meurtrier présumé, dont le procès s’est ouvert aujourd’hui à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Selon l’homme de 27 ans, dont le nom ne peut légalement être révélé, la mort de Grace était un accident. « Mlle Millane est décédée à la suite d’un engagement consensuel. Un acte destiné à augmenter leur plaisir sexuel a mal tourné et causé la mort de la jeune fille » a déclaré l’avocate, selon les propos rapportés par le Mirror.

Le corps de Grace avait été retrouvé dans une valise, à proximité d’une route en décembre 2018. Quelques heures avant sa disparition, des caméras de surveillance l’avaient filmée en compagnie d’un homme, à l’entrée de l’appartement de ce dernier. Elle aurait rencontré l’homme via l’application Tinder.

Grace, filmée par des caméras de surveillance, quelques heures avant sa disparition.
Grace, filmée par des caméras de surveillance, quelques heures avant sa disparition. - Police de la ville d’Auckland

Le suspect avait d’abord menti à la police, assurant que Grace n’avait fait que boire un verre chez lui, avant de s’en aller. Il a ensuite avoué que les deux jeunes gens avaient pris par à des rapports sexuels brutaux, impliquant morsures et coups.

Les parents de Grace (à droite) à leur arrivée au procès ce mercredi 6 novembre
Les parents de Grace (à droite) à leur arrivée au procès ce mercredi 6 novembre - Isopix

Isopix

Selon le procureur, Grace est décédée d’une forte pression exercée sur le cou. Elle présentait également des ecchymoses sur la poitrine et les bras. Le procureur soutient que le suspect ne s’est, à aucun moment, inquiété de la mort de la jeune femme. À la place, il aurait pris des photos intimes du corps avant de procéder à diverses recherches sur des sites pornographiques. L’homme s’est ensuite rendu dans le centre-ville pour acheter la valise dans lequel il a disposé le corps de la victime.

Grace Millane, 22 ans, venait de terminer ses études
Grace Millane, 22 ans, venait de terminer ses études - Facebook

Grace était en Nouvelle-Zélande dans le cadre d’un voyage d’un an, à la suite de ses études. Elle travaillait seule et séjournait dans des habitations de randonneurs. Elle avait disparu le 1er décembre 2018. Son corps sans vie avait été retrouvé plus d’une semaine après.

Le procès devrait durer cinq semaines.

Notre sélection vidéo