Abonnez-vous pour 1€

Une amende moins chère pour l’alcool au guidon d’un vélo: l’idée qui irrite Vias

Une amende moins chère pour l’alcool au guidon d’un vélo: l’idée qui irrite Vias

Le code prévoit une peine identique pour toute personne circulant sur la voie publique sous l’influence de l’alcool, quel que soit le véhicule utilisé. « Un cycliste intoxiqué constitue en premier lieu un danger pour lui-même, à l’inverse du conducteur d’une voiture, qui, en état d’intoxication, représente un réel danger pour les autres usagers de la route », écrivent en prélude de leur proposition de loi les députés de l’Open Vld, Vincent Van Quickenborne et Marianne Verhaert. Ils plaident pour une distinction dans la sanction entre les véhicules motorisés et ceux qui ne le sont pas. Concrètement, les cyclistes ayant trop bu ne commettraient plus qu’une infraction du 2e degré, passible d’une amende de 116 €. Ce montant serait forfaitaire que l’on ait enfilé 5, 8 ou 12 bières.

Selon les statistiques pour la période 2014-2018, le taux des accidents liés à l’alcool est de 2 % chez les cyclistes, contre 4 % chez les motards et 8 % chez les automobilistes.

L’Institut Vias est opposé à une telle idée pour plusieurs raisons. Voici pourquoi !

Notre sélection vidéo