Le procès de Beytullah, qui a poignardé une mère et sa fille à Herstal, vient de débuter en Turquie: le double meurtrier risque 72 ans de prison

Beytullah (à gauche) a poignarder Emine (au centre) et sa mère Fatma (à droite).
Beytullah (à gauche) a poignarder Emine (au centre) et sa mère Fatma (à droite).

Le 23 mars 2018, en soirée, Emine Yagmur, âgée de 33 ans, regarde la télévision avec Fatma, sa maman de 55 ans. Elles vivent à Herstal. Ce soir-là, à l’étage, leur enfant commun dort paisiblement. Beytullah, dont Emine est séparée, fait alors irruption dans l’habitation. Il poignarde d’abord Fatma avant de s’en prendre à Emine. Les deux femmes s’écroulent.

Beytullah, immédiatement suspecté et connu de la police pour son agressivité envers Emine, a pris la fuite vers la Turquie. Après s’être réfugié chez ses proches, il se rend finalement à l’Ambassade de Belgique pour se rendre aux autorités. Depuis ce jour, il y est incarcéré.

► Il doit être jugé en Turquie pour son double homicide.

Voici la version qu’il a donné lors de la première audience, ce mercredi.

► Une analyse psychiatrique va être menée.

Notre sélection vidéo