«Les féminicides doivent être reconnus»: Laurence Zanchetta (PS) monte au créneau à la Chambre

Laurence Zanchetta, députée fédérale PS.
Laurence Zanchetta, députée fédérale PS. - Belga

Vingt et une. C’est le nombre de femmes victimes de féminicides en Belgique depuis le début de l’année. Ces chiffres ne cessent de bouger… et pas dans le bon sens. Encore récemment, des faits graves ont fait la Une des journaux. Pas étonnant donc de voir le débat (une nouvelle fois) porté devant l’assemblée du Parlement fédéral.

« Je trouve que cette question devrait être une priorité pour tous les partis aujourd’hui », clame Laurence Zanchetta, députée fédérale louviéroise (PS). « J’ai insisté pour pouvoir intégrer la commission justice car il est temps que les choses évoluent. Il faut éviter aux victimes de violences intrafamiliales ce parcours du combattant entre le moment où elles déposent plainte et le moment du procès quand il y en a un. »

Le combat est encore long pour garantir une justice exemplaire en matière de violence conjugale. Un petit pas serait de reconnaître le Féminicide dans le code pénal. « Nous avons l’intention de déposer une proposition de loi avec le PS pour remédier à cela. La reconnaissance du féminicide dans le code pénal est primordiale », précise la députée. Qui nous a expliqué son combat dans une interview.

> «La reconnaissance du féminicide ne se limiterait pas aux violences intrafamiliales»

> On réclame plus de moyens!

> La prise de conscience doit être transversale.

Notre sélection vidéo