Les Syndicats et la direction de De Lijn ont conclu un accord: fin de la grève en périphérie bruxelloise et dans la région de Louvain dès vendredi.

Les Syndicats et la direction de De Lijn ont conclu un accord: fin de la grève en périphérie bruxelloise et dans la région de Louvain dès vendredi.

Le personnel dénonçait notamment des problèmes de planning liés, selon les syndicats, aux réductions des coûts et à la réorganisation mise en œuvre par l’entreprise depuis plusieurs mois, les horaires irréguliers nuisant à la vie sociale et familiale des employés, d’après les organisations syndicales.

Le mouvement des chauffeurs et du personnel des services techniques a éclaté mardi dans la périphérie bruxelloise et s’est étendu jeudi à la région louvaniste. En raison de cette action, environ 80 % des bus n’ont pas roulé autour de la capitale tandis que la moitié des bus ne circulait pas à Louvain.

Mercredi, la direction et les syndicats n’étaient pas parvenus à un accord, malgré les heures de négociations.

De Lijn laisse entendre jeudi que direction et syndicats ont pris de nouvelles dispositions concernant la planification des journées et du personnel.

En fin de journée, les syndicats ont nié tout accord avec la direction

Notre sélection vidéo