Un chien attaque violemment une fillette de 7 ans, Sophie se retrouve presque aveugle: «Quand je suis arrivée, elle m’a dit: «maman, ça va!»»

Un chien attaque violemment une fillette de 7 ans, Sophie se retrouve presque aveugle: «Quand je suis arrivée, elle m’a dit: «maman, ça va!»»
The Sun

La mère de Sophie, Lyndsey, 34 ans, a décrit une scène d’horreur quand elle a retrouvé sa fille si profondément blessée. Les os de sa tête étaient exposés au grand air… une scène indescriptible. « J’ai reçu un coup de téléphone au travail pour me dire que Sophie avait été attaquée, mon cœur s’est brisé quand je l’ai vue. Je n’arrive pas à le croire, et ma fille est si courageuse. Quand je suis arrivée, elle a juste tendu la main et m’a dit : « maman, ça va » ».

The Sun

Sophie a été emmenée dans un hôpital local puis transférée au service des urgences de l’Hôpital pour enfants Sheffield. Le frère de Sophie, jack, âgé de 9 ans, aurait vu toute la scène. Il a eu peur que sa petite sœur ne survive pas. Lyndsey, réceptionniste aux urgences d’un hôpital a déclaré avoir « l’habitude de voir les gens dans leurs pires jours, mais rien ne peut vous préparer à voir votre propre enfant dans un tel état ».

The Sun

Sophie a passé plus de quatre heures en chirurgie. Deux jours plus tard, elle a pu rentrer chez elle et a même pu retourner sur les bancs de l’école dans les semaines qui ont suivi. « Les mots ne suffiront jamais pour expliquer à quel point nous serons toujours reconnaissants envers le personnel qui a aidé ma fille. Lors du pire jour de notre vie, ils ont veillé à ce que nous soyons tous rassurés. Grâce aux mains magiques de l’équipe du service d’urgence, ses cicatrices sont à peine perceptibles aujourd’hui. Ils ont arrangé ma Sophie et elle est parfaite pour nous encore une fois. »

La famille s’est consacrée à la collecte de fonds pour la construction d’un nouveau service d’urgence à l’hôpital pour enfants de Sheffield. David Vernon-Edwards, directeur de l’organisme caritatif de l’hôpital pour enfants, a déclaré que le service des urgences avait été construit pour accueillir un maximum de 32 000 patients chaque année, mais que l’année dernière, ils en avaient reçu près de 57 000. Outre l’agrandissement de la salle d’attente et de l’espace clinique, le réaménagement créera également un espace dédié pour les enfants ayant des problèmes de santé mentale ou des difficultés d’apprentissage et un espace séparé pour les adolescents.