Roberto Martinez s’inquiète pour Adnan Januzaj: «Il n’est pas sur le terrain autant que nous le voudrions»

Roberto Martinez s’inquiète pour Adnan Januzaj: «Il n’est pas sur le terrain autant que nous le voudrions»
Photo News

Pas moins de 29 joueurs rejoindront Tubize en début de semaine prochaine pour le prochain rassemblement des Diables Rouges mais Adnan Januzaj ne figure pas dans la liste de Roberto Martinez pour affronter la Russie et Chypre lors des deux derniers duels qualificatifs pour l’Euro 2020.

Il faut remonter à octobre 2018 et aux matches contre la Suisse et les Pays-Bas pour retrouver la première sélection sans l’ailier de la Real Sociedad. A l’époque, il se remettait encore de sa blessure au genou encourue lors du Mondial russe. La dernière fois que Januzaj ne figurait pas dans la sélection de Martinez alors qu’il était disponible remonte à mars 2018 et un amical contre l’Arabie saoudite. L’Espagnol avait ensuite surpris les observateurs en emmenant le gaucher pour la Coupe du monde.

Ces dernières semaines, le Bruxellois a vu son temps de jeu drastiquement diminuer au sein de l’équipe basque, devant se contenter de six minutes sur les cinq derniers matches de Liga. Cela ne l’a pas empêché de délivrer l’assist victorieux contre le FC Grenade il y a quelques jours. « La situation nous inquiète un peu », a reconnu le sélectionneur national. « Il n’est pas sur le terrain autant que nous le voudrions alors qu’il a les qualités pour être le joueur le plus important de son équipe. En comparaison avec la saison passée, la concurrence s’est accrue (avec l’arrivée de Portu, un nouvel ailier droit, ndlr). Adnan reste évidemment dans nos plans et a déjà été décisif pour l’équipe, en marquant en Coupe du monde par exemple (le but de la victoire contre l’Angleterre en poules, ndlr). Le talent seul ne suffit pas, il faut également la bonne mentalité pour aider l’équipe à chaque instant. »

Même si Anderlecht n’affiche pas son meilleur niveau, le jeune talent Yari Verschaeren est lui de la partie et Martinez n’a pas hésité à le comparer à Youri Tielemans. « Yari est prêt pour les Diables Rouges, sa présence avec nous est importante pour son développement. Ce n’est pas juste de dire que les espoirs (qui vont disputer un match important contre l’Allemagne, ndlr) disposent maintenant d’un joueur en moins. Yari a fait son temps avec les U21 et sa place est désormais occupée par un autre. Il ne faut pas regarder vers le passé. »

Notre sélection vidéo