Cris racistes en Italie: Mario Balotelli pas soutenu et critiqué par ses propres supporters

Cris racistes en Italie: Mario Balotelli pas soutenu et critiqué par ses propres supporters
Photo News

Un énième scandale raciste a eu lieu en Italie dimanche dernier. Cette fois-ci, c’est Mario Balotelli qui a été la cible de cris racistes de la part des Ultras du Hellas Verone. Quelques jours après ces incidents, les supporters de Brescia (le club de Balotelli) ont publié un communiqué plutôt étonnant puisqu’ils ne soutiennent pas leur joueur.

« Aucun d’entre nous ne connaît Mario Balotelli personnellement mais nous devons admettre que nous avions des opinions peu flatteuses à son sujet avant même qu’il ne porte le maillot du club », peut-on lire dans le communiqué.

« S’il n’était pas prêt psychologiquement à affronter un public comme celui de Verone, il aurait dû céder la place à quelqu’un de moins nerveux. […] Il savait donc, pour le meilleur ou pour le pire, ce qu’il pouvait rencontrer. »

Le club a également mis les choses au clair concernant le comportement des Ultras adverses : « Cela ne signifie évidemment pas que certains chants sont acceptables. Cependant les supporters de Gialloblù ne sont pas tous racistes et la Curva del Verona n’est pas une sorte de KKK (Ku Klux Klan, ndlr), comme certains voudraient bien nous le faire croire ».

Notre sélection vidéo