Pendant ses vacances aux États-Unis, Zoé (42) s’est plainte d’être fatiguée: après une erreur de diagnostic, elle est morte dans les bras de son mari

Pendant ses vacances aux États-Unis, Zoé (42) s’est plainte d’être fatiguée: après une erreur de diagnostic, elle est morte dans les bras de son mari
Sun

Zoé et son mari Jason, 45 ans, de Caerphilly, dans le sud du Pays de Galles, avaient pris l’avion avec leur fils Hayden, âgé de 11 ans. Direction le pays de l’oncle Sam, pour des vacances qu’ils attendaient depuis bien longtemps, comme l’explique le Sun.

En route pour une multitude d’activités dans le cœur de San Francisco, Jason explique ce qu’ils avaient prévu : « Nous voulions passer des vacances de rêve. Nous sommes arrivés à notre hôtel vers l’heure du thé et elle allait bien. Nous étions enthousiastes à l’idée de voir, le lendemain, l’équipe de football américain de San Francisco. Mais le lendemain, Zoé est soudainement tombée malade. »

Zoé était persuadée qu’elle avait « le syndrome de Guillain-Barré », une maladie auto-immune qu’elle avait contractée 20 ans plus tôt. Les symptômes comprennent la faiblesse musculaire, la douleur et des problèmes d’équilibre et de coordination des mouvements.

Sun

Mais c’est une tout autre chose qui a conduit à la mort de cette mère de famille pendant ses vacances. Elle avait en réalité un caillot de sang qui s’était progressivement aggravé après leur départ. Son mari explique : « Nous avons tous quitté la chambre d’hôtel et elle a marché 20 à 30 mètres et s’est effondrée » Elle a dit qu’elle se sentait fatiguée et nous a dit de continuer sans elle, qu’elle resterait à l’hôtel pour dormir. Elle semblait aller bien. Pensant à une rechute de son ancienne maladie, Zoe a commencé un mauvais traitement. Son état s’est encore détérioré.

Elle a refusé de voir un médecin aux États-Unis, elle a préféré attendre de rentrer chez elle. Elle a pourtant dû rentrer en chaise roulante. « Nous sommes montés dans l’avion, il faisait chaud. Elle a perdu connaissance une première fois, l’équipe de l’aéroport la prise en charge mais nous a fortement déconseillé de prendre ce vol ». Ils sont donc restés sur place jusqu’au lundi, mais son état n’a cessé de se détériorer.

Après une grosse crise respiratoire, son mari a appelé une ambulance, trop tard… Sa femme est morte dans ses bras juste avant l’arrivée des secours.

Notre sélection vidéo