Charleroi: deux ans de prison ferme pour deux attentats à la pudeur sur sa belle-fille de 11 ans

Charleroi: deux ans de prison ferme pour deux attentats à la pudeur sur sa belle-fille de 11 ans

Le prévenu a contesté les deux préventions commises entre 2015 et 2016.

Lors d’un entretien avec sa thérapeute, la mineure a expliqué être victime du comportement suspect de son beau-père lors de massages au dos. Pour les fichiers téléchargés, l’homme expliquait ne pas avoir voulu télécharger les fichiers. « J’ai cherché après des films pornos et quand j’ai vu qu’il s’agissait d’autre chose, j’ai directement supprimé les fichiers. »

Le ministère public a considéré, malgré les contestations de la défense, les deux préventions établies. Il a requis une peine de 30 mois de prison, sans s’opposer à une mesure de faveur compte tenu de l’absence de casier judiciaire du prévenu.

La défense a plaidé l’acquittement pour les deux préventions. Selon le conseil d’E.D., le dossier ne comportait pas d’éléments précis pour considérer les préventions établies. « Sa belle-fille a eu un parcours de vie chaotique et il est possible qu’elle ait inventé toute cette histoire. »

Notre sélection vidéo