Disparition de Theo Hayez en Australie: les données Google révèlent son dernier message et font craindre le pire à la famille (vidéos)

Disparition de Theo Hayez en Australie: les données Google révèlent son dernier message et font craindre le pire à la famille (vidéos)
DR

Les chercheurs ont passé des semaines à essayer de retrouver Theo Hayez dans des lieux par où il n’est jamais passé, apprend-on dans le nouveau podcast réalisé par le média Australian. Les enquêteurs affirment cela en se basant sur de nouvelles informations révélées en compulsant les données utilisées au départ de son GSM.

Le Belge de 22 ans a disparu le 31 mai à 23h après avoir quitté la discothèque Cheeky Monkey de Byron Bay. Il n’a pas été revu depuis. Ses derniers mouvements ont été découverts grâce aux données de son compte Google. On s’est aperçu qu’il avait voyagé dans le sens opposé à celui initialement prévu. Ce qui signifie qu’une grande partie de l’énorme effort pour le retrouver a été faite en vain.

Choqué par ce qu’il a trouvé

Les premiers efforts de recherche de la police et des volontaires ont supposé que Theo essayait de retourner à l’auberge où il séjournait, mais Theo s’est en fait dirigé dans la direction opposée. Le cousin de Theo, Michael Dorkhom, a confié au podcast de « The Lighthouse » qu’il avait réussi à accéder au compte Google de Theo. Il affirme avoir été choqué par ce qu’il avait trouvé.

Google a révélé que Theo continuait de s’éloigner de la rue principale de la ville, traversant ainsi Johnson St Down et Kingsley St pour se diriger dans une zone résidentielle sombre et calme. « C’est très étrange car pourquoi quelqu’un qui ne connaît pas bien la région et qui est là seulement depuis deux jours irait-il de ce côté », demande Michael. « Nous pensons que Theo n’était pas seul la nuit de sa disparition et que, tôt ou tard, quelqu’un parlera », ont déclaré les parents dans une déclaration commune.

Le dernier message

Les données du compte ont également permi de savoir le contenu du dernier message envoyé par Theo le jour de sa disparition. Comme le rapporte le Daily Mail, Theo a envoyé deux messages en français à 00h20 et 00h55 : un sur Facebook Messenger à un ami et un autre sur WhatsApp à sa demi-sœur.

Dans le cadre d’une discussion avec son ami au sujet de la prochaine tournée australienne du groupe U2, il a écrit ’Ugh, en septembre ou quelque chose du genre ?’. Mais son tout dernier message est pour sa demi-soeur à qui il répond « Merci » avec un emoji baiser avec un coeur.

Notre sélection vidéo