Michel Preud’homme après Standard – Malines (1-2): «Un adversaire roublard et rusé»

@News
@News

Malgré un sprint final haletant, le Standard n’est pas parvenu à revenir au score face à Malines. Amallah avait pourtant cru égaliser, mais sa seconde rose de la soirée a été annulée, pour une faute de main, par le VAR. Bref, les Rouches ont donc perdu à domicile face à Malines (1-2). Au grand dam de Michel Preud’homme qui s’est notamment exprimé au micro de nos confrères de Voo Foot et Proximus Sports.

« On savait à quoi s’attendre », résumait le coach liégeois avant de poursuivre. « Pour nous imposer, il aurait fallu être plus forts, plus solides dans les duels. De fait, nous n’en n’avons pas remporté assez. Face à un tel adversaire, ça fait la différence. En effet, le rythme est haché. Nos adversaires étaient roublards et rusés. Ils provoquaient sans cesse des fautes. Je ne critique pas le style de jeu de l’adversaire. Tout le monde fait ce qu’il veut. Mais ça m’ennuie qu’on lui permette de faire ça ».

La goutte d’eau qui fait déborder le vase : les arrêts de jeu. « Tout d’abord, il est important de signaler que pour gagner une telle rencontre, il faut profiter de ses rares occasions de but. Mais je ne comprends pas ces 4 minutes de temps additionnels. Il y a eu six changements. Soit trois fois 30 secondes. Bref, l’arbitre n’a ajouté qu’une minute. Alors que le jeu était sans cesse arrêté. Difficile de réagir dans ces conditions. Surtout que, plus le match avance, plus ça empire ».

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo