Louviérois ivre sur la voie publique, mais pas au volant

Christophe Redko a fait reconnaître le bénéfice du doute
Christophe Redko a fait reconnaître le bénéfice du doute - D.C.

L’affaire est cocasse et prêterait presque à rire. Le 24 juillet 2018, D., un Louviérois âgé de 70 ans, circule vers 17h, selon sa version, rue Sylvain Guyaux à la Louvière à bord de sa Renault Kangoo. Arrivé à hauteur des cafés Le Mansart et Le Flanagan’s, il effectue une manœuvre pour se garer en marche arrière. D’après ses dires, il est parti deux heures environ avant de revenir à son véhicule après avoir bu du « sirop de bonbons », ainsi que « quelques rhums »...

► La version d’un témoin qui l’aurait vu emboutir un autre véhicule est contradictoire

► Faute de preuves, le tribunal a dû se résoudre à l’acquiter

Notre sélection vidéo