Anuna De Wever et Adélaïde Charlier rateront «très probablement» la COP25 à Madrid: «Nous ne pourrons pas nous y rendre sans prendre l’avion»

Anuna De Wever et Adélaïde Charlier rateront «très probablement» la COP25 à Madrid: «Nous ne pourrons pas nous y rendre sans prendre l’avion»
BelgaImage

«Nous ne pourrons pas nous rendre à la COP sans prendre l’avion. C’est pourquoi nous sommes en train de mettre en place une délégation de Youth for Climate de Belgique qui pourra être présente à la COP à Madrid. Nous ne sommes pas encore sûres à 100% de ne pas être là, mais cela ne se fera probablement pas», déclare Anuna De Wever à Belga.

Une trentaine de jeunes européens avaient pris la mer le 2 octobre dernier à bord d’un trois mats depuis Amsterdam en direction du Brésil, dans le sillage de la Suédoise Greta Thunberg. Une fois à terre, ils devaient rejoindre le Chili où devait se tenir la COP 25. Mais en raison de l’insécurité sociale qui y règne en ce moment, Santiago a renoncé et passé le relais à Madrid.

Finalement, les militantes de Youth for Climate, Anuna De Wever, sa sœur aînée Josefien Hoerée et Adélaïde Charlier, continuent leur périple vers la forêt amazonienne. À l’invitation des chefs amérindiens, notamment du Chef Raoni, elles se rendront dans la région pour «rappeler l’importance de la forêt amazonienne dans la survie de l’humanité».

«Nous reviendrons en Europe par la mer. L’avion n’est pas une option», précise Anuna De Wever.

Notre sélection vidéo