Grace, morte après un «rapport sexuel brutal» et retrouvée dans une valise: les images du suspect transportant le corps font froid dans le dos…

Grace, morte après un «rapport sexuel brutal» et retrouvée dans une valise: les images du suspect transportant le corps font froid dans le dos…

Grace Millane, une Britannique de 22 ans retrouvée morte en décembre 2018 serait décédée des suites d’un « rapport sexuel brutal ». C’est ce qu’affirme son meurtrier présumé, dont le procès s’est ouvert le 6 novembre dernier à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Selon l’homme de 27 ans, dont le nom ne peut légalement être révélé, la mort de Grace était un accident. « Mlle Millane est décédée à la suite d’un engagement consensuel. Un acte destiné à augmenter leur plaisir sexuel a mal tourné et causé la mort de la jeune fille » a déclaré l’avocate, selon les propos rapportés par le Mirror.

Capture vidéo Nieuwsblad

Le corps de Grace avait été retrouvé dans une valise, à proximité d’une route en décembre 2018. Quelques heures avant sa disparition, des caméras de surveillance l’avaient filmée en compagnie d’un homme, à l’entrée de l’appartement de ce dernier. Elle aurait rencontré l’homme via l’application Tinder.

Capture vidéo Nieuwsblad

Les images de ces mêmes caméras de surveillance ont été diffusées lors du procès du présumé meurtrier. Dans celle-ci, on y voit l’homme emporter la valise dans laquelle est entassé le corps de la jeune Grace. Les membres du jury, qui doivent encore juger les faits commis en décembre 2018, ont également eu à leur disposition des clichés où l’on voit l’homme de 27 ans acheter une pelle dans un magasin de bricolage. Il a ensuite enterré le corps aux abords d’une route touristique, avec des feuilles et des plantes.

Capture vidéo Nieuwsblad

Lors du procès, le procureur a déclaré : « Seules deux personnes savent ce qui s’est passé dans cette pièce. L’un ne peut plus le dire, l’autre refuse de dire la vérité ».

Capture vidéo Nieuwsblad

Notre sélection vidéo