Gabin, 22 mois et 5,8 kilos, mort de ne pas avoir été nourri par ses parents, actuellement en jugement

Gabin, 22 mois et 5,8 kilos, mort de ne pas avoir été nourri par ses parents, actuellement en jugement

Le Parisien relate les faits qui se sont déroulés entre 2012 et 2013.

Edouard, le père de l’enfant dit s’être inquiété de l’état de Gabin quand il a observé qu’il avait « les yeux dans le vague ». Avec sa femme Céline, ils ont emmené Gabin à l’hôpital mais rien n’a pu être fait pour l’enfant qui est mort peu après. Aujourd’hui, les parents comparaissent devant le tribunal.

A l’hôpital, les médecins n’ont pu que constater que le bébé de 22 mois souffrait de « déshydratation extrême » et qu’il était « dans un état de saleté extrême ». Si les proches ont dit n’avoir rien vu, les médecins rétorquent que c’était imposible de ne s’apercevoir de rien. « Cela ne pouvait échapper à personne ». D’autant plus que le petit ne pesait que 5,8 kilos à 22 mois alors que c’est le poids normal d’un nouveau né de 3 mois.

Les parents, qui ne se parlaient plus, disent que, peut-être, chacun croyait que l’autre avait nourri l’enfant.

Gabin avait un grand frère, Melvin, 13 ans, qui a été confié à une famille d’accueil. Le procès se poursuit.

Notre sélection vidéo