Un habitant de Héron s’impatiente de recevoir son courrier et frappe son facteur: il risque 5.000€ d’amende

Depuis les faits, le facteur n’a toujours pas repris son travail.
Depuis les faits, le facteur n’a toujours pas repris son travail. - Photonews

Éric est facteur depuis 27 ans. Lors de sa tournée quotidienne, il discute avec une dame au moment de lui donner son courrier. Après quelques minutes, un voisin s’impatiente et agresse verbalement le facteur. Ce dernier recevra même un coup de poing au visage. Ce que le voisin nie pourtant…

Ce mercredi, Michel comparaissait devant le tribunal correctionnel de Huy pour coups et blessures volontaires. Le prévenu a reconnu s’être emporté, mais a nié avoir frappé la victime.

Voici comment Michel, le voisin, justifie son emportement

L’auteur risque gros  : dont 5000 € à titre provisionnel

Notre sélection vidéo