«Nous avons Theo»: la famille de Theo Hayez, disparu en Australie, avait reçu un message affirmant que le jeune homme avait été kidnappé

Facebook
Facebook

Plusieurs membres de la famille de Theo Hayez avaient été contacté, dans les semaines qui ont suivi sa disparition, par des prétendus malfaiteurs qui demandaient près de 300.000 dollars (272 178 euros) en échange du jeune garçon, comme le révèle le parrain du jeune homme, Jean-Philippe Pector, dans le podcast The Lighthouse. Selon le message, Theo avait été fait prisonnier et il n’aurait été relâché que si le paiement était effectué. La transaction devait être faite en bitcoins dans les 24 heures pour pouvoir récupérer le randonneur en vie, comme le relate le Dailymail.

Jean-Philippe Pector explique avoir reçu un message Facebook d’un compte au nom de « Mike Larry ».

Le message dit notamment : « Veuillez informer son père qu'il va bien. Il n'est pas à Byron. On a dû le déplacer et faire profil bas à cause de toutes ces recherches. Il va bien pour l'instant si son père suit à la lettre ce que nous voulons. Ce n'est pas un canular : votre fils a été kidnappé ».

Ce message a été confié à la police qui a pu déterminer qu’il semblait venir d'Afrique du Sud. Selon les enquêteurs, le message est un faux et Théo n'a pas été enlevé.

Pour rappel, Theo, âgé de 18 ans, a disparu le 31 mai après avoir quitté le bar Cheeky Monkey à Byron Bay, dans le nord de l’Australie. Il n’a jamais été retrouvé.

Notre sélection vidéo