CHR Mons-Warquignies: CNE et SETCA déposent un préavis de grève

Pas question de supprimer des avantages accordés au personnel, déclarent les syndicats CNE et SETCa.
Pas question de supprimer des avantages accordés au personnel, déclarent les syndicats CNE et SETCa. - Archive E.G.

L’action envisagée vise précisément les sites de Mons et de Warquignies du CHR Mons-Hainaut , soit environ 880 équivalents temps plein.

Confrontée à une situation financière délicate, la direction du CHR a décidé, dans son plan de relance, de supprimer deux avantages accordés à son personnel, à savoir un éco-chèque de 250 euros octroyé annuellement, et le sursalaire du week-end qui est de 50 %. « La direction voudrait ramener cette prime du week-end à 26 % au lieu de 50 % », explique Eric Caudron, permanent CNE. « Ce qui n’est pas acceptable ! »

Cet avantage avait été accordé dans une convention négociée en 1990.

« Les travailleurs n’ont rien demandé », assène Patrick Salvi, permanent SETCa ! « Le CHR Jolimont profite de la situation actuelle, sachant que la fusion avec les sites de Mons et de Warquignies sera effective à partir du 1er janvier prochain, pour supprimer des avantages ».

Les négociations ont débuté ce jeudi déjà. Une concertation est prévue le 5 décembre. Quant au préavis, il arrivera à échéance le 29 novembre.

Ce vendredi soir, la direction du CHR n’a pas souhaité réagir. Elle compte clarifier sa position dès lundi auprès de son personnel.

Notre sélection vidéo