Le BHNS inquiète aussi du côté de la route de Philippeville

Le futur bus à haut niveau de service (BHNS) inquiète aussi du côté de la route de Philippeville
: «
Cela va mettre en difficulté de très nombreux magasins
», s’insurge Jean-Marc Antoine, de Pizza Napoli.
Le futur bus à haut niveau de service (BHNS) inquiète aussi du côté de la route de Philippeville : « Cela va mettre en difficulté de très nombreux magasins », s’insurge Jean-Marc Antoine, de Pizza Napoli. - Kim Foucart

Avant d’évoquer le BHNS, il est peut-être bon de rappeler son principe de base. Logiquement, une fois mis en place, ce bus à haut niveau de service circulera de 5h à minuit, avec des navettes toutes les dix minutes et des parkings de délestage en amont. Le tout, entre autres, grâce à des endroits en site propre.

Mais voilà, ce beau projet sur papier n’en finit plus de susciter des polémiques au niveau pratique. D’un côté, les engins circuleront de Montigny à Charleroi, et inversement, via la N53. Jusqu’à présent, c’est surtout là que certaines dents avaient grincé, avec la mise en sens unique du bas de l’avenue Paul Pastur.

► Mais cela commence aussi à grogner de l’autre côté.

► De nombreux commerçants s’inquiètent du nombre de places de parking.

► Ils ont carrément contacté un avocat pour défendre leurs intérêts.

Notre sélection vidéo