Fermer Clarebout? Frameries attend le rapport de la DPC

Clarebout devra-t-il geler ses activités à Frameries
?
Clarebout devra-t-il geler ses activités à Frameries ? - D.R.

Manu Disabato, chef du groupe BeFrameries au conseil communal et député wallon, a appris à bonne source que la DPC avait constaté le défaut de permis d’exploitation, affirme-t-il. Dès lors, Clarebout devrait logiquement être forcé de cesser d’utiliser le congélateur industriel qu’il a construit sur le zoning de Frameries.

La semaine dernière, les riverains du site s’étaient inquiétés d’importants mouvements de camions. Le jeudi soir, Clarebout avait répliqué que la DPC était bien descendue le matin même dans ses installations framerisoises et que, «comme pour toutes les autres inspections qui ont précédemment eu lieu, le rapport établit que l’exploitation respecte les conditions de sécurité et de protection de l’environnement imposées par les pompiers et les instances compétentes.»

Mais l’entreprise avait refusé de détailler les conclusions des agents de la DPC et de répondre à la question fondamentale : a-t-elle ou non le permis ? ! Car « respecter les conditions de sécurité et de protection de l’environnement » est une chose... Encore faut-il que l’exploitation soit autorisée, pour commencer. On joue sur les mots...

On attend donc impatiemment d’y voir clair. Dès que le rapport de la DPC aura été transmis à la commune de Frameries, celle-ci en tirera les conclusions, dans le respect de la législation, promet Jean-Marc Dupont, bourgmestre.

Notre sélection vidéo