Son coup de poing mortel est excusé à Mons: «Je n’ai jamais voulu ça. Giovanni était super gentil, mais quand il avait bu…»

A.M. a donné un coup de poing à Giovanni (en médaillon) qui importunait sa femme. Il n’a jamais voulu le tuer...
A.M. a donné un coup de poing à Giovanni (en médaillon) qui importunait sa femme. Il n’a jamais voulu le tuer... - E.G./D.R.

Le tribunal correctionnel de Mons a accordé, ce lundi, une suspension du prononcé à l’encontre d’A.M. Cet homme avait frappé Giovanni en juillet 2018, un client du café l’Embuscade sur la place de Cuesmes. La victime, 41 ans, était décédée trois jours plus tard.

Le tribunal a retenu l’excuse de provocation pour accorder cette mesure qui estime les faits établis mais qui suspend le prononcé pendant un délai d’épreuve.

« Ce décès », dit A.M., « c’est un accident dramatique. Je n’ai jamais voulu ce qui s’est passé. Je voudrais encore renouveler mes excuses auprès de la famille de Giovanni. Hélas, rien ne pourra le faire revenir. »

Les confidences de l’auteur aujourd’hui soulagé :

« Giovanni, c’était quelqu’un de super gentil, mais quand il avait bu, il était différent… »

Le couple n’est pas sorti indemne de ce drame

Notre sélection vidéo