Un concours d’une marque de chaussures crispe la ministre de l’Éducation: l’école lauréate, de Beloeil, pourrait être sanctionnée

La directrice de l’École fondamentale libre Saint-François de Basècles s’explique.
La directrice de l’École fondamentale libre Saint-François de Basècles s’explique.

La marque de chaussures Maniet Luxus a lancé un concours à destination des écoles. À la clé, un chèque de 5.000 € à utiliser pour développer un projet.

Selon la société, 150 écoles ont manifesté leur engouement. L’école fondamentale libre St-François de Basècles à Beloeil a d’ailleurs remporté ce concours

Bons de réduction

Fort bien… Mais il y a l’article 41 de la loi du 29 mai 1959, dite du Pacte scolaire, qui interdit toute activité commerciale dans les écoles. « Or, ici, chaque établissement participant a reçu des bons de réduction à distribuer aux élèves lors de la rentrée », précise le député Laurent Léonard (PS).

La commission s’est donc réunie et a prononcé un avis qui reste confidentiel jusqu’à la décision définitive du Gouvernement de la Fédération. Les écoles concernées risquent une sanction pouvant aller jusqu’au retrait de 5 % de leurs subventions.

La directrice de l’École fondamentale libre Saint-François de Basècles s’explique. Elle a un beau projet pour les enfants de son école et il n’y a eu aucune contrepartie publicitaire (témoignage)

Maniet Luxus nuance également

Notre sélection vidéo