Résultats catastrophiques, blessures, l’arrivée de Vercauteren vécue comme une claque: Kompany a connu six premiers mois très compliqués à Anderlecht!

©News
©News

Il y a six mois, Marc Coucke, autant pour masquer l’indigence d’une saison ratée que pour démontrer à certains qu’il pouvait faire des gros coups, fait basculer Anderlecht dans une nouvelle ère : celle de Vincent Kompany. Pour attirer la star de Manchester City, Coucke ne fait pas que lui dérouler le tapis rouge. Il lui offre un salaire royal et lui donne les pleins pouvoirs : entraîneur-joueur-manager.

Rapidement, cependant, le noyau se rend compte que la double casquette n’est pas tenable. Ses choix d’entraîneur étonnent et sont parfois mal compris. « Il n’avait pas de crédibilité d’entraîneur, même s’il s’est investi à 100 % dans le club », explique un autre joueur. Sa volonté de tout contrôler agace, il estime qu’il connaît tout mieux que tout le monde et pense qu’il va révolutionner le club.

L’arrivée de Franky Vercauteren va tout changer : ce sera une première claque pour le Diable rouge.

Quid de son avenir ? Certains le voient plus comme un directeur sportif.

Notre grand dossier sur les six premiers mois compliqués de Vincent Kompany à Anderlecht.

Notre sélection vidéo