Conflit à Naples: le président du club passe à l’attaque et veut infliger de lourdes amendes à Dries Mertens et ses équipiers

©Photonews
©Photonews

Depuis le début de ce mois de novembre, les tensions sont fortes à Naples entre les joueurs et la direction. Cette bataille interne, le président du club Aurelio de Laurentiis entend bien la remporter en mettant ses menaces de sanctions à exécution.

Selon la Gazzetta dello Sport, le président napolitain a lancé une procédure d’arbitrage qui mène à de lourdes amendes. Dries Mertens et ses équipiers se verraient alors amputé de 25 % de leur salaire mensuel brut. La sanction devrait même aller à 50 % pour le milieu de terrain Allan qui a eu une altercation physique avec le fils de Aurelio de Laurentiis. Le quotidien italien précise également que les salaires d’octobre n’ont pas encore été versés.

De plus, comme déjà évoqué depuis quelques semaines, le départ de certains cadres serait facilité. C’est notamment le cas du Diable rouge Dries Mertens, dont le contrat expire en juin prochain et qui serait sur les tablettes de l’Inter Milan.

La direction passe donc par la justice pour mettre fin à cette confrontation, mais les joueurs comptent bien se défendre et auraient déjà fait appel à des avocats.

Notre sélection vidéo