Standard: Michel Preud’homme ira avec 22 joueurs à Guimaraes en Europa League

Les Rouches déterminés pour ce déplacement au Portugal.
Les Rouches déterminés pour ce déplacement au Portugal. - Belga

C’est ce mercredi sur le coup de 10 heures que les joueurs du Standard décolleront de l’aéroport de Liège-Bierset pour rejoindre Porto deux heures et demie plus tard (même s’il sera alors 11h30 au Portugal). De là, ils gagneront, en car, leur hôtel situé juste à l’écart de centre-ville de Guimarães, à un quart d’heure de l’Estadio Dom Afonso Henriques qu’ils découvriront à 19 heures pour la dernière séance d’entraînement avant le duel de jeudi.

Michel Preud’homme a tranché, ce sont vingt-deux joueurs qui effectueront ce déplacement, dont les quatre attaquants que sont Renaud Emond, Felipe Avenatti, Obbi Oulare et Duje Cop. La liste est la suivante : Bodart, Milinkovic-Savic, Gillet, Vanheusden, Lavalée, Fai, Laifis, Miangue, Gavory, Vojvoda, Goreux, Cimirot, Bastien, M. Carcela, Mpoku, Amallah, Lestienne, Boljevic, Emond, Oulare, Cop et Avenatti.

Pas de trace, évidemment, d’Anthony Limbombe qui, toujours en délicatesse avec son genou meurtri sur certains exercices de course, en est toujours contraint à des séances individuelles, comme cela a encore été le cas mardi matin. Les jeunes Raskin et Joachim Carcela ne seront pas davantage du voyage, après avoir contribué lundi soir à Gand au succès des Espoirs (1-3), même si les buts ont été inscrits par Denis Dragus (2) et Arthur Theate.

Sa : « spectaculaire »

Ce match entre Vitoria et le Standard, Orlando Sa, relégué dans un noyau B qu’il compose avec Luis Pedro Cavanda, le suivra à distance. « Je m’attends à une rencontre intéressante et à des occasions parce que les deux équipes devront prendre des risques », explique l’attaquant portugais au site rr.sapo.pt. « Le spectacle devrait être au rendez-vous. Ce sera à Guimarães à prendre le contrôle des opérations pour entretenir ce petit espoir de qualification qu’il lui reste… »

Orlando Sa, qui a évolué dans le club voisin de Braga, évoque aussi l’entraîneur de Guimaraes Ivo Vieira, qui l’avait dirigé au Nacional da Madeira en 2010-2011. « Je connais ses méthodes et sa philosophie de jeu », dit-il. « Guimaraes n’a pas toujours été en mesure de traduire en points la qualité du jeu affichée. Ivo (Vieira) tentera de prendre sa revanche par rapport à la défaite initiale subie le 19 septembre en Belgique. Guimaraes a en tout cas la qualité suffisante pour compliquer la tâche du Standard ».

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo