Un prêtre refuse de baptiser une petite fille de 6 mois à cause de sa tache de naissance

Un prêtre refuse de baptiser une petite fille de 6 mois à cause de sa tache de naissance
Capture Daily Mail

Maria, 22 ans, est un peu choquée de ce qui lui est arrivé. Alors qu’elle voulait faire baptiser sa fille, la petite Vika, 6 mois, avec les autres enfants, le prêtre orthodoxe de l’église de leur ville de Kurgan, en Russie, a tout simplement refusé. Pour lui, la tache de naissance, certes inhabituelle, de l’enfant est contagieuse.

« Il n’a pas voulu toucher Vika », a-t-elle déclaré lors d’une interview avec un média local, rapportée par le Daily Mail. « Il m’a dit que cette tache pouvait être contagieuse et que la congrégation ne comprendrait pas [que Vika puisse participer à ce baptême] ».

Il s’agit d’une cérémonie pour plusieurs familles. S’inquiétant que les autres parents n’accepteraient que leurs enfants soient baptisés avec un « enfant inhabituel », le prêtre a préféré refuser.

Un porte-parole de l’Église Orthodoxe de Kurgan a déclaré qu’une enquête interne avait été ouverte et que le prêtre devra faire face à une sanction disciplinaire.

Des risques de mélanome

La petite Vika a sur le corps ce qu’on appelle des nævus congénitaux. Son corps est recouvert de petites taches foncées d’une ou deux centimètres, tandis qu’une bien plus grande lui recouvre le dos. Il s’agit d’une condition dangereuse qui augmente les risques de mélanome. Une raison pour laquelle Maria sort rarement avec sa fille, pour éviter les jugements des autres. « Les gens dans la rue la montrent du doigt et se moquent. Cela m’énerve beaucoup. »

La famille tente de récolter des fonds pour empêcher la maladie de se développer.

Notre sélection vidéo